Les brebis font leur retour

dans le massif du Garlaban

.forêt

Près de 1 000 bêtes sont attendues dans le massif de Garlaban pour participer à l’entretien des collines. Pour la première fois, le périmètre s’étend jusqu’à Saint-Zacharie.

C’est devenu une tradition en Pays d’Aubagne et de l’Étoile. Chaque hiver depuis 2010, des brebis prennent leurs quartiers dans le massif de Garlaban pour la protection des massifs forestiers et pour lutter contre les incendies.

1 000 ovins sont attendus à partir du mois de janvier pour renouveler l’expérience de sylvopastoralisme. Un record ! Les années précédentes, elles étaient 500. « Le troupeau sera divisé en deux groupes de 500 bêtes emmenés par David Clot et Olivier Bel, éleveurs dans les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes. Cette année, la zone de pâturage est élargie jusqu’à Saint-Zacharie », souligne André Gorlier, responsable du service forêt du Pays d’Aubagne et de l’Étoile.

De Belcodène en passant par le massif du Régagnas, celui de Garlaban et Auriol à Saint-Zacharie, la surface pâturée avoisinera 1 000 hectares. En plus d’être un coup de pouce au débroussaillement, cette transhumance inversée assure aux brebis de passer un hiver dans la nature et permet de développer la biodiversité.

« J’AIME MA FORÊT. JE LA CULTIVE. »

Afin de protéger et de valoriser le patrimoine forestier, le Pays d’Aubagne et de l’Étoile, en partenariat avec Forêt modèle de Provence, souhaite informer et impliquer les propriétaires forestiers du territoire en les initiant à la sylviculture. Cette technique consiste à aménager sa forêt pour la protéger contre les risques incendie et phytosanitaires et à planifier des travaux forestiers pour favoriser la croissance des plus beaux arbres.
« Il s’agit là de faire des coupes raisonnées et raisonnables réalisées après un diagnostic », explique André Gorlier. Deux actions pilotes sont actuellement menées à Belcodène et à Cuges-les-Pins. Le Pays d’Aubagne et de l’Étoile aide les propriétaires qui le souhaitent à établir un plan de gestion ainsi que la mise en oeuvre des travaux, de la coupe à la commercialisation du bois.

Renseignements auprès du service Forêt : 04 42 62 85 20.

Publié le : 
08 déc 2015