Habitat

Construction et réhabilitation de logements sociaux

Pour un logement social de qualité

Chaque année, l’agglo produit entre 210 et 250 logements sociaux. C’est un choix inscrit dans son Programme local de l’habitat (PLH) : assurer un niveau élevé et équilibré de logements sociaux ce qui correspond aux attentes d’une population qui éprouve la sévérité de la crise du logement.

La ville-centre, Aubagne, est la seule qui répond aux objectifs de la loi SRU qui impose aux communes un minimum de 25 % de logements sociaux sur son territoire (27 % à Aubagne, 23 % à La Penne-sur-Huveaune). La volonté de l’Agglo est de rééquilibrer l’offre de logements sociaux sur l’ensemble des 12 communes du territoire. Il s’agit de la marque d’un volontarisme politique et d’un désir clairement affiché de mettre à la disposition de la population un logement social de qualité et de rendre ainsi effectif le droit au logement. En 2010, par exemple, 212 logements sociaux ont été livrés, d’Aubagne à Roquevaire en passant par Saint- Zacharie, La Bouilladisse et Auriol.

Sur la période 2008-2013, plus de 500 logements sociaux sont sortis de terre. Mais l’Agglo soutient aussi les réhabilitations des cités populaires : entre 2011 et 2012, les Arpèges, le Verger des Passons et les Marronniers ont été réhabilités. La réhabilitation globale et énergétique du Charrel a démarré en 2013.

Afin de répondre à la demande des habitants, aux nouveaux objectifs de la loi Duflot et être en compatibilité avec les objectifs du SCoT, 296 logements sociaux répartis sur tout le territoire doivent être produits chaque année.

#877cb7