Développement durable

Economie circulaire

L’économie circulaire ou écologie industrielle

L’écologie industrielle est une véritable stratégie de compétitivité durable des entreprises, permettant de tendre vers des circuits économiques courts, basés sur la valorisation des déchets et des ressources locales.

Cette démarche collective initiée en 2013 par le Pays d'Aubagne et de l'Etoile vise à sensibiliser et impliquer les entreprises du territoire dans :

  • Des échanges avec d’autres entreprises du territoire,
  • Le partage de bonnes pratiques,
  • La mutualisation de moyens,
  • La recherche de synergies,
  • La mise en œuvre de solutions de valorisations des déchets et des ressources locales mutualisées.

Cette démarche qui représente un réel levier de rentabilité pour les entreprises trouve son sens dans une coopération locale, avec des solutions adaptées à l’échelle d’un territoire. Ce sont pas moins de 32 entreprises volontaires qui se sont impliquées dans la démarche.

Des diagnostics individuels puis un diagnostic collectif ont été réalisés, mettant en évidence des pistes de synergie possibles. Parmi les 52 pistes identifiées, 3 ont été sélectionnées par les entreprises :

  1. La problématique des palettes: échange, réparation ou valorisation des palettes usagées vers la filière énergétique locale. Les entreprises consomment un volume important de palettes. Le dispositif « troc ta palette » propose aux professionnels de mettre en relation l’offre et la demande
  2. La valorisation des Cartons : valorisation en circuit court des cartons usagés des entreprises. Les cartons participent des emballages incontournables, ces derniers sont rarement réutilisables en l’état et le recyclage induit une perte de matière.
  3. La mutualisation de services: avec une réflexion autour de la mise en place d'un groupement de commandes inter-entreprises pour les contrôles de sécurité périodiques.

Ainsi, le dispositif « Troc ta palette » a vu le jour. Après une première mise en relation des entreprises identifiées, les échanges se mettent en place directement entre entreprises.

La création d’une filière locale de valorisation des cartons usagers pour la fabrication de granulés, soit destinée à la filière énergie soit à la filière litière animale, fait l’objet d’une étude de faisabilité.

Enfin, pour la mutualisation des contrôles périodiques réglementaires, celui-ci a vu le jour en 2015 et se met en œuvre au sein du groupement d’entreprises constitué de 12 entreprises.

#fcba42