Agriculture périurbaine

Agriculture périurbaine

L’agriculture en Pays d’Aubagne et de l’Etoile a de l’avenir

Le Pays d’Aubagne et de l’Etoile croit en son agriculture. Il favorise depuis plus de vingt ans la pérennisation d’une agriculture périurbaine jouant un rôle non négligeable au sein de l’espace économique, notamment grâce à la marque Les Jardins du Pays

Activité économique à part entière du territoire, l’agriculture demeure dynamique en dépit des crises et difficultés qui traversent ce secteur. Cela tient en partie au volontarisme du service public communautaire et aux partenariats tissés avec les professionnels.

Un maintien et un développement de l’agriculture

Cette volonté se traduit par la mise en œuvre d’une charte agricole fixant plusieurs objectifs à atteindre pour concilier développement économique harmonieux et production de qualité. Le conseil de territoire a su réellement créer les conditions d’une réflexion avec les agriculteurs et leurs représentations institutionnelles, notamment dans le cadre de forums destinés à se projeter dans l’avenir et à créer les dispositifs indispensables à toutes les adaptations et surtout pour créer les conditions d’un maintien et d’un développement de l’agriculture.

Préserver les terres nourricières

Le potentiel est réel : le territoire compte 1500 hectares de terres fertiles mais aujourd’hui seulement 600 hectares sont exploités. Parmi les actions, la collectivité œuvre à faciliter l’implantation de nouvelles exploitations. Dans le cadre de l’élaboration de son Schéma de cohérence territoriale (SCoT), il est clairement proposé de préserver les terres agricoles.

Des AMAP mais pas seulement

Le conseil de territoire soutient aussi le réseau des AMAP qui a littéralement « explosé » ces deux dernières années. Mais comme ce système ne répond pas à tous les foyers, les points de vente directe à la ferme se sont aussi multipliés. Les produits bio et locaux sont également introduits dans la restauration scolaire. Les agriculteurs du Pays d’Aubagne et de l’Etoile peuvent ainsi envisager leur avenir sur leurs propres terres. Mais l’avenir de l’agriculture n’est pas l’affaire des seuls professionnels. Préserver les terres nourricières en soutenant les circuits courts de production doit être l’affaire de tous.

L'agriculture est une activité économique à part entière

Découvrez l'interview vidéo de Martine Thérond, directrice du service agriculture périurbaine et territoire, santé publique.

1500 ha C'est la surface des terres fertiles du Pays d'Aubagne et de l'Etoile

600 ha C'est la surface actuelle exploitées des terres fertiles

4C'est le nombre d'AMAP présentes sur le territoire

20Producteurs des jardins du Pays d'Aubagne

#00a455

Actualités

Agriculture & forêt | Agriculture périurbaine
le 23 novembre s'est déroulé à Paris le Conseil d'administration du réseau national Terres en Ville . Avec l'adhésion de la communauté d'agglo Artois Comm, le réseau...