Les actualités

du Pays d'aubagne

Publié le : 
25 mar 2016

Majorité absolue pour Sylvia Barthélémy

Le 23 mars 2016, Sylvia Barthélémy a été élue, dès le premier tour, présidente du Conseil de territoire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile.

Présidente de l’ex-Agglo, elle a obtenu 43 voix sur 61 face à deux élus candidats, Antoine Di Ciaccio pour « À gauche pour territoire solidaire » et Joëlle Mélin pour le FN qui ont respectivement obtenu 12 et 1 voix. « Je suis très heureuse et je saurai être digne de la confiance que les maires et les conseillers territoriaux m’ont accordée pour la seconde fois pour défendre, comme je l’ai toujours fait, les intérêts de notre territoire au sein de la nouvelle Métropole Aix-Marseille-Provence.

L’enjeu est de taille et le défi important, j’en suis parfaitement consciente et l’ensemble du territoire peut compter sur moi pour porter la voix du Pays d’Aubagne et de l’Étoile, de tous ses habitants, de tous ses élus et de tous ses acteurs locaux qu’ils soient économiques, sociaux ou associatifs, au sein de la Métropole. »

Sylvia Barthélémy siègera au conseil métropolitain comme vice-présidente de droit avec pour délégation celle de représenter le territoire, au même titre que les cinq autres présidents et présidentes des conseils de territoire.

« C’est rassemblés et riches de nos différences que nous avons pu donner un nouveau souffle au Pays d’Aubagne et de l’Étoile ces deux dernières années. Ma volonté est de continuer d’inventer et de bâtir des projets pour faire vivre ce territoire. C’est dans cette même perspective que je continuerai à agir en ne privilégiant aucune commune au dépend d’une autre, en travaillant pour l’intérêt général et dans la concertation. »

Ce même 23 mars, le conseil de territoire a également procédé à l’élection des 15 vice-président(es). Danièle Garcia, maire d’Auriol ayant été élue au bureau de la métropole le 17 mars et Gérard Gazay, maire d’Aubagne ayant été élu 9e vice-président de cet EPCI, ne sont pas portés candidat à un poste de vice-président du conseil de territoire. Sylvia Barthélémy a proposé aux 12 maires de conserver l’ordre démographique des communes pour déterminer l’ordre des vice-présidences, suivi des conseillers territoriaux non maires. Ainsi ont été élus : Yves Mesnard, maire de Roquevaire (48 voix), Pierre Mingaud, maire de La Penne-sur-Huveaune (39 voix), André Jullien, maire de La Bouilladisse (42 voix), Albert Sale maire de Peypin (41 voix), Pierre Coulomb, maire de Saint-Zacharie (46 voix), Bernard Destrost, maire de Cuges-les-Pins (44 voix), Rémi Marcengo, maire de Saint-Savournin (42 voix), Michel Lan, maire de La Destrousse (44 voix), Serge Perottino, maire de Cadolive (41 voix), Patrick Pin maire de Belcodène (40 voix), Alain Rousset, premier adjoint d’Aubagne (40 voix) Véronique Miquelly, conseillère municipale d’opposition d'Auriol (33 voix), Alain Grégoire, conseiller municipal d'Aubagne (47 voix), Jeanine Levasseur, conseillère municipale d’Aubagne (45 voix) et Léo Mournaud, conseiller municipal d'Aubagne (42 voix).