Les actualités

du Pays d'aubagne

Publié le : 
18 juil 2016

Le Département débloque 30 M€ pour Val’Tram

Visite de Mme Martine VASSAL

Coup d’accélérateur pour le projet Val’Tram. Lors de sa visite sur le Territoire du Pays d’Aubagne et de l’Etoile, le 28 juin 2016, Martine Vassal, présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, a annoncé une contribution du Département de 30M€ pour la réalisation de ce projet de transport en site propre.

« Circuler librement et facilement, c'est à la fois la première préoccupation des provençaux et un facteur majeur d'‪‎attractivité‬‬‬ et donc d'‪emploi‬‬‬ pour notre territoire a déclaré la présidente Martine Vassal. C'est pourquoi j'ai souhaité que le Conseil départemental s'engage avec force en faveur de la mobilité en ‪Provence‬‬. Il vous est insupportable d’accepter plus longtemps que nos concitoyens perdent 6 mois de leur vie dans les embouteillages et 6 mois d’espérance de vie à cause de la pollution ».

Cet engagement financier est le premier accordé par le Conseil département des Bouches- du-Rhône dans le cadre de son vaste plan transport de 300 millions d’euros pour relever le défi de la mobilité dans le département. Après l’Etat qui avait dès 2014 soutenu le Val’Tram, en accordant au Territoire une subvention de 18,31M€, le Département est la première collectivité territoriale à s’engager pour ce projet innovant.

« Votre déplacement, votre présence ici nous sont infiniment précieux et notre territoire, ses maires et notre population vous disent merci, a déclaré Sylvia Barthélémy, présidente du Territoire à l’adresse de Martine Vassal lors de la conférence de presse à la Bouilladisse en présence des maires du Territoire et de Jean-Pierre Serrus, vice-président de la Métropole Aix-Marseille Provence, délégué au transport.

Le Territoire du Pays d’Aubagne et de l’Etoile a initié en 2014 ce grand projet Val’Tram. Réalisé sur l’ancienne voie de chemin de fer de Valdonne, il assurera la liaison entre la commune de La Bouilladisse et la gare d’Aubagne, soit 14,7 km en 28 mn, en prolongement de la ligne de tramway (Le Charrel - La Gare) et desservira directement un bassin de population de 60 000 personnes sur un territoire de plus de 100 000 habitants.

Inscrit dans le Schéma transport du Livre blanc de la Mission interministérielle, le Val’Tram entre désormais dans les compétences de la Métropole Aix-Marseille-Provence créée au 1er janvier 2016. Ce projet innovant est aujourd’hui très avancé, les études de réalisation sont en cours et constitue un exemple concret de ce que la Métropole Aix-Marseille-Provence peut rapidement apporter à la population en matière de déplacement.

« Avec beaucoup de clairvoyance, Martine Vassal a compris que le Val’Tram était un projet intelligent, qu’il était vital pour notre avenir et qu’il représentait bien plus encore qu’un simple mode de déplacement. Le Val’tram est un projet à faire rêver, un projet qui va réellement changer la vie quotidienne sur notre territoire, souligne Sylvia Barthélémy. Le Val’tram est ardemment voulu par tous les maires. Il est un véritable outil d’aménagement du Pays d’Aubagne et de l’Etoile, une colonne vertébrale à créer entre le sud et le nord de notre territoire où vit actuellement 60% de notre population ».

Le Val’tram est aussi un élément clé du désengorgement indispensable du réseau routier et autoroutier de l’Etoile à la Vallée de l’Huveaune. Il offre une opportunité de disposer d’un mode de transport adapté aux exigences du XXIe siècle et des déplacements urbains métropolitains. Il est une véritable alternative à la voiture dans un secteur particulièrement engorgé aux heures de pointe. Sur l’axe La Bouilladisse-Aubagne, 18 000 véhicules empruntent au quotidien la départementale RD96N, 110 000 véhicules circulent chaque jour entre Aubagne et Marseille et 66 000 entre les échangeurs de Pont de l’Etoile–Auriol et Pas de Trets. « Mon devoir, en qualité de Présidente du Pays d’Aubagne et de l’Etoile, ajoute Sylvia Barthélémy, est de préparer l’avenir de notre territoire. L’augmentation du chiffre des déplacements induite par le seul accroissement démographique imposerait, pour éviter une thrombose totale, une multiplication des infrastructures routières consommatrices d’espaces, génératrices de nuisances en milieu urbain avec un coût financier très important pour nos collectivités. L’offre de transport en commun en site propre est la seule alternative crédible pour l’avenir ».

Les chiffres clés

  • 5 parkings relais soit 550 places seront créées dès sa mise en service,
  • 10 rames Citadis compact en circulation sur l’ensemble de la ligne. Chaque rame comprend 125 places,
  • 1 centre de maintenance commun avec celui du tramway d’Aubagne,
  • 16 900 voyageurs /jours sont estimés sur l’ensemble de la ligne Le Charrel - Gare d'Aubagne - La Bouilladisse.